Plus de ventes sur le marché coréen :

    Lundi 20 septembre 2010
    Plus de ventes sur le marché coréen :
    La Corée du Sud représente pour VDL à la fois son premier client à l’export et également le premier marché réceptif à ses produits.

    En effet, la Corée a commencé à mettre en place des services de T-DMB depuis le 1er décembre 2005. A l’heure d’aujourd’hui à Séoul ce sont 11 chaînes de télévision, 25 stations de radio et 8 chaînes de données qui sont diffusées via 6 multiplexes en bande III sur les chaînes de télévision 8 et 12 (6MHz plus rapide).

    VDL a déjà bénéficié des avantages du marché coréen (réceptivité et capacité à drainer des moyens autour d’un projet) puisqu’il a précédemment travaillé avec l’opérateur public coréen de radio et de télévision KBS à la définition du futur standard DMB. VDL a adapté à cet effet son multiplexeur DAB D-VAUDAX, en étroite liaison avec son client. Par la suite, VDL a vendu des multiplexeurs DMB à des laboratoires et à des centres de recherche coréens pour appuyer leurs programmes de développement consacrés à la mise au point de récepteurs adaptés.

    "Une formidable capacité d’entraînement et une puissante force de frappe”, a dit Yannick ANDRÉ-MASSE, Président de VDL, pour caractériser le marché coréen.

    Malgré sa petite superficie, la Corée du Sud dispose de 12 diffuseurs régionaux de télévision et radio. Ce pays d’Asie a décidé sur l’année 2007 d’étendre la diffusion des 11 chaînes de télévision et des 25 chaînes de radio à l’ensemble du territoire national. La Corée représente un marché significatif pour VDL, qui vient de signer de nouveaux contrats avec des diffuseurs régionaux coréens.

    • Envoyer par mail
    • Imprimer